[#ANCHOR_Txt3]
[#ANCHOR_Txt4]
[#ANCHOR_Txt5]
[#ANCHOR_Txt4]
[./pages/info_sante_page2.html]
[./info_sante_page3.html]
[./info_health_page1.html]
[mailto:info@relaxationsante.com]
[./plan_du_site.html]
[./pages/info_relaxation_francais_page1.html]
[./pages/info_health_page1.html]
[./je_nettoie_mon_corps_interieurement.html]
[./pages/info_relaxation_english_page1.html]
[./mes_reflexions_page1.html]
[./info_sante_page2.html]
[./qui_suis_je.html]
[./musicotherapie.html]
[./reflexions_page1.html]
[./pages/reflections_english_page1.html]
[./spa_sante.html]
[./bulletin_informations.html]
[./conference.html]
[Web Creator] [LMSOFT]
Sommaire de la page 1

Truc santé - Le gingembre
Les bienfaits de l'eau contre le cholestérol
L'ASPARTAME, le tueur silencieux
__________________

Sommaire page 2

10 super-aliments - 31 décembre 2004
Les effets du l’acidité sur la santé - 22 févirer 2005
Le sucre blanc, un vrai poison - 27 décembre 2004


Sommaire page 3
La vaccination, est-ce sécuritaire et efficace ?
Les bienfaits de l’ail - 20 octobre 2006)

Lien pour la page Info Health
Splenda, another dangerous sweetener
Antioxidants and free radicals - July 19th 2004
The advantages of organic foods - July 27th 2004
10 superfoods for age-defying - December 27th 2004
Vaccination, how safe and how effective? - (July 12th 2005)
Pharmaceutucal company makes chemical weapons - (October 1st 2006)
Truc maison pour gastro - le gingembre


Voici un moyen des plus simples et des plus rapides de faire passer une gastro. C'est un truc qu'une naturothérapeuthe m'a donné il y a quelques années. Je l'ai passé à beaucoup de gens qui n'en reviennent pas de son efficacité.

L'ingrédient est simplement le gingembre, qu'il soit frais ou en poudre (épice).

Si vous l'avez sous forme d'épice, prenez un quart de cuillerée à thé dans une tasse d'eau chaude. Buvez aussi que chaud que vous le pouvez. Pour ceux qui n'aiment pas le goût, ajoutez un peu de miel, mais cela est plus efficace sans miel.

Si vous prenez le gingembre au début des premiers symtômes (malaises à l'estomac, une tasse devrait suffire, la gastro sera terminée en quelques minutes, 30 minutes tout au plus. Si le malaise est rendu au niveau de l'intestin, il en faudra peut-être 2 ou 4 tasses avant que le tout soit terminé. Que de douleurs épargnées, n'est-ce pas?

Passez le truc aux autres.
Les bienfaits de l'eau contre le cholestérol

Extrait du livre du Docteur Fereydoon Batmanghelidj
« Votre corps réclame de l'eau, les effets méconnus de la déshydratation »
Editions Trois Fontaines

Né en 1931 à Téhéran, le Dr. F. Batmanghelidj suivit ses études médicales en Angleterre. De retour dans son pays, il fut emprisonné pour ses idées d'avant-garde. En l'absence de tout moyen de prescription médicale, il découvrit alors les vertus de l'eau sur l'un de ses compatriotes souffrant d'un ulcère :  8 minutes après avoir bu deux verres d'eau, il constata la sédation de ses douleurs.... ainsi naquit une nouvelle science médicale.

Aujourd'hui installé aux États-Unis, le Dr. F. Batmanghelidj est aujourd'hui conférencier international, auteur du livre cité en référence, et participe à de nombreux colloques médicaux.
Je souhaite aujourd'hui partager avec vous quelques données intéressantes concernant le traitement du cholestérol...

Le texte qui suit est tiré intégralement du livre de l'auteur. Cet extrait vous est donné afin de vous faire prendre conscience de l'importance capitale de l'eau pour votre corps.... Un grand nombre de pathologies sont les résultantes d'une insuffisance d'eau.
Je vous encourage à vous procurer son livre et à le méditer !

Extrait du livre :
Un taux de cholestérol trop élevé signifie que les cellules ont développé un mécanisme de défense contre la force osmotique du sang qui tend à leur soustraire de l'eau à travers leurs membranes; ou alors que le sang trop concentré ne peut laisser son eau traverser la membrane cellulaire. Le cholestérol est une « glaise » naturelle qui, versée dans les trous de la membrane cellulaire, rend les parois de la cellule étanche au passage de l'eau. La fabrication fait partie du plan conçu par la nature pour protéger les cellules vivantes contre la déshydratation.

Dans les cellules vivantes qui possèdent un noyau, le cholestérol est l'agent régulateur de la perméabilité à l'eau de la membrane cellulaire. Dans celles dépourvues de noyau, ce sont les acides gras utilisés dans la fabrication de la membrane qui jouent ce rôle.

La production de cholestérol fait partie du système de survie de la cellule. C'est une substance nécessaire, mais son excès indique automatiquement une déshydratation de la cellule. Normalement, c'est l'eau qui constitue des feuilles adhésives liant les "briques" les unes aux autres. Dans une membrane déshydratée, cette propriété disparaît. En même temps qu'elle lie ou cimente la structure solide de la membrane, l'eau, se diffuse au travers de ses pores vers l'intérieur de la cellule.

Ce concept, fruit de nombreuses recherches, fut présenté à une assemblée de chercheurs en cancérologie. Ces mêmes thèses scientifiques ont été publiées et ont fait l'objet de nombreux débats.

Comment ce phénomène nous affecte-t-il dans notre vie de tous les jours?

La réponse est simple. Imaginez-vous assis à une table chargée de mets. Si vous ne buvez pas d'eau avant de manger, le processus de la digestion prélèvera sa part sur les cellules du corps. L'estomac a besoin d'eau pour scinder les protéines en acides aminés. L'intestin consomme encore davantage d'eau pour accomplir sa fonction. Dans le foie, les cellules spécialisées poursuivent le traitement des matières digérées par l'intestin et les envoient dans le sang, en direction de l'oreillette droite du coeur. Le foie nécessite beaucoup d'eau pour fonctionner correctement. Du coeur droit, le sang - qui a entre-temps reçu quelques composants gras du système lymphatique - ira dans les poumons pour s'oxygéner et se débarrasser du gaz carbonique. Dans les poumons, de l'eau sort du sang sous forme de vapeur, phénomène bien visible par temps froid. Ce sang hautement concentré passe ensuite des poumons au coeur gauche, qui l'envoie dans la grande circulation.

Les premières cellules exposées à ce sang concentré sont celles qui longent les plus gros vaisseaux et les capillaires du coeur du cerveau.

Là où les artères se courbent, les cellules passablement endommagées par la forte pression osmotique devront affronter également la pression du sang. Elles doivent se protéger, au risque d'être abîmées de manière irréversible. N'oublions pas que l'intégrité de leurs membranes cellulaires dépendent de la présence d'eau disponible et non de celle qui se rejette par l'osmose. Le cerveau finit par reconnaître la pénurie d'eau imposée au corps, et voilà qu'au milieu d'un repas, il oblige la personne à boire. Mais il est trop tard, les cellules qui longent les gros vaisseaux sanguins sont déjà endommagées. Le processus s'emballe lorsque le cerveau enregistre cet état de déshydratation et produit de la douleur dyspepsique...contre laquelle on prescrira des antiacides ! Non pas de l'eau, mais des agents bloquant l'histamine !

Malheureusement, nous sommes là au coeur du problème des traitements classiques, étudiés conformément au « modèle des corps dissous ». Tous les modes de traitement classiques sont destinés à soulager les symptômes. Ils ne sont pas prêts d'éliminer la Cause du problème. La cause demeure inconnue parce qu'on s'en remet toujours à un modèle erroné. Si nous commençons à apprécier le fait que pour le processus digestif des aliments, l'eau est l'ingrédient le plus essentiel, la bataille est presque gagnée. Si le corps reçoit l'eau nécessaire avant de manger, la bataille contre les dépôts de cholestérol dans les vaisseaux sanguins sera gagnée. Après une période plus longue de régularisation de l'ingestion quotidienne d'eau pour que les cellules puissent s'hydrater pleinement, le système de défense par le cholestérol contre le libre passage d'eau à travers les parois cellulaires deviendra moins indispensable ; sa production diminuera. On a démontré que les enzymes brûleurs de graisses hormono-sensibles s'activent au bout d'une heure de marche. Ils demeurent actifs pendant les douze heures suivantes.

Il semble également que la baisse du cholestérol sanguin lors de la marche stimule les brûleurs de graisse ; le cholestérol déjà déposé se fractionne et libère le passage du sang dans les artères.

Des témoignages qui incitent à la réflexion. Les inquiétudes de Mohammed Wahby n'ont rien d'exceptionnel ; quiconque voit son taux de cholestérol s'emballer se fait du souci. Il n'est pas inutile de rappeler ici que nombre de maladies sont liées à une cholestérolémie trop élevée. Le taux de cholestérol sanguin considéré comme normal (aux USA) est fixé de nos jours aux alentours de 200 mg par cm3 de sang. Ce chiffre est une évaluation arbitraire et je pense que le taux normal se situe autour de 100 à 150 mg/cm2. Mon propre taux n'a jamais dépassé 130. Pourquoi ? Parce que depuis de nombreuses années, je commence ma journée avec deux à trois verres d'eau.

Clarifions bien une chose : la formation de cholestérol en excès est le résultat d'une déshydratation. C'est le manque d'eau qui génère nombre de maladies, et non le niveau de cholestérol dans le sang. Aussi est-il plus prudent de modifier notre consommation quotidienne d'eau plutôt que notre alimentation. Avec une activité correcte des enzymes, n'importe quelle nourriture peut être digérée, y compris son contenu en cholestérol. M. Wahby a pu abaisser ses niveaux de cholestérol sans trop se soucier de son alimentation. Tout en vivant normalement, son taux de cholestérol est descendu de manière spectaculaire de 279 à 203 en l'espace de deux mois et sans restrictions alimentaires. Et ceci grâce à une ingestion d'eau accrue avant les repas. S'il avait fait des promenades quotidiennes, ce niveau aurait davantage baissé dans la même période. Mais avec le temps, il S'abaissera encore. La simplicité du traitement le ravit au point qu'il désire partager son bonheur avec d'autres.

Voir lettre de témoignage ci-après.
Le 1" mai 1991

Cher Docteur,
Je vous adresse la présente pour vous dire combien je vous suis reconnaissant d'avoir fait de moi un homme moins préoccupé.
Je n'ai cessé de souffrir d'un haut niveau de cholestérol depuis 1982. Il était alors de 278. A l'époque, j'étais en Allemagne et l'on me mit au régime. Il fut si strict que je perdis 8 kg en moins de deux mois, mais le niveau cholestérol ne descendit qu'à 220. Je refusais de l'abaisser davantage par des médicaments. Comme je ne peux éviter les repas d'affaires, obligatoires pour un diplomate, et en raison de ma mission auprès des media, mon cholestérol remontait toujours aux alentours 260 et redescendait ensuite à 220, au prix de régimes suivis de temps à autre. Cependant, les entorses aux régimes étaient toujours le résultat de repas pris à l'extérieur. Moi, j'étais toujours très strict. En fait, même invité, je m'appliquais à ne choisir parmi les plats proposés que ceux qui n'étaient pas spécialement riches en matières grasses. L'an dernier, j'eus un choc en découvrant que mon cholestérol était monté en flèche jusqu'à 279. Par chance, je vous ai rencontré à cette époque. Quand vous m'avez prescrit beaucoup d'eau (deux verres pleins) à prendre avant les repas, au lieu des médicaments, j'étais très sceptique, d'autant plus que vous ne mettiez pas l'accent sur la nécessité d'un régime. En deux mois, et sans observer toutes les vieilles règles qui rendaient ma vie misérable, mon cholestérol descendit à 203 pour la première fois en plus de neuf ans ! Mon poids aussi avait étonnamment baissé de quatre kilos. Depuis, il est sous contrôle. Je me sens tellement bien que j'ai la certitude qu'à la prochaine analyse de sang, mon cholestérol aura encore baissé. Prenant du plaisir à manger modérément, bien sûr, comme je ne l'avais plus fait depuis longtemps, et libéré d'un tracas ancré au fond de mon esprit, je crois vous devoir un immense MERCI.

Sincèrement,
Le Ministre Mohammed Wahby

ATTENTION ! Bien que les vertus de l'eau soient incontestables et très souvent vérifiées par l'expérience sur le terrain, je déconseille fortement aux personnes sous traitement pour le cholestérol de stopper leur traitement classique sans l'avis d'un professionnel. N'oubliez pas que les médicaments sont comme une béquille pour le corps et si du jour au lendemain, vous lui enlevez, il sera peut-être bien incapable de fonctionner sans. Une phase de réadaptation s'impose. Consultez votre thérapeute.

Cabinet de Naturothérapie Philippe PERRUCHON 
L'ASPARTAME, le tueur silencieux

par Laurie Moser
traduction du Sonology News No15

CONFERENCE MONDIALE SUR L'ENVIRONNEMENT, LA FONDATION DE LA SCLEROSE EN PLAQUES ET LA FDA (Food and Drug Administration).

J'ai passé plusieurs jours lors de la Conférence Mondiale sur l'Environnement, à donner des conférences sur l'Aspartame vendu sous les marques "Nutra Sweet", "Equal", et "Spoonful".

L'EPA (L'Agence Pour l'Environnement) a annoncé, dans son discours-programme qu'il y a une épidémie de sclérose en plaques et de lupus systémique et qu'ils ne comprenaient pas quel virus faisait sévir ces maladies à travers les États-Unis. J'ai expliqué que j'étais justement là pour donner des conférences à ce sujet. Quand la température de l'aspartame dépasse les 86° F, l'alcool méthylique ou esprit-des-bois contenu dans l'aspartame se transforme en formaldéhyde puis en acide formique qui, à son tour, cause l'acidose métabolique (l'acide formique est le poison administré par les piqûres de fourmis rouges). L'intoxication au méthanol reproduit les symptômes de la sclérose en plaques, de là, des erreurs de diagnostic parmi les diagnostics de sclérose en plaques.

La sclérose en plaques n'est pas mortelle, l'intoxication au méthanol l'est. Pour le cas du Lupus systémique, ce que nous observons c'est qu'il s'est presque autant répandu que la sclérose en plaques, particulièrement chez les consommateurs de Coca-cola light (Diet Coke) et de Pepsi light (Diet Pepsi). De plus dans le cas de l'intoxication au méthanol, les victimes en boivent généralement 3 à 4 canettes de 12 oz. par jour, et certains encore plus. Dans les cas de Lupus systémique, qui est déclenché par L'ASPARTAME, la victime ne sait généralement pas que c'est l'aspartame le coupable. La victime continue sa consommation, aggravant le Lupus à tel point que parfois leur vie en est menacée. Quand nous éliminons l'aspartame de la consommation des patients, les personnes souffrant de Lupus deviennent généralement asymptomatiques. Malheureusement, nous ne pouvons enrayer la maladie. D'un certain côté, ceux parmi lesquels on a diagnostiqué une sclérose en plaques (alors qu'en réalité ce qu'ils ont n'est qu'une intoxication au méthanol), la plupart des symptômes disparaissent.

Nous avons vu des cas où leur vision s'est rétablie ainsi que l'ouie. Et il en est de même pour les cas d'acouphène. Lors d'une conférence je déclarais : "Si vous consommez de L'Aspartame (Nutra Sweet, Equal, Spoonful, etc...) et que vous souffrez de symptômes fibromyalgiques, de spasmes, de lancements d'engourdissements dans les jambes, de crampes, vertiges, nausées, maux de tête, acouphène, douleurs articulaires, dépressions, crises d'angoisse, discours incohérent, vision trouble, ou pertes de mémoire, vous avez probablement la maladie de l'Aspartame.

Les gens sursautaient au cours de cette conférence, disant : "C'est exactement ce que j'ai. Est-ce réversible ?". Cette maladie sévit. Certains des intervenants à ma conférence souffraient eux-mêmes de ces symptômes. Dans une conférence à laquelle l'Ambassadeur de l'Ouganda assistait, il nous a dit que dans l'industrie du sucre chez eux, on ajoute de l'aspartame! Il a poursuivi disant que le fils de l'un des leaders de l'industrie du sucre ne peut plus marcher et que c'est en partie dû à l'usage de ce produit. Nous avons là un problème grave. Un inconnu vint même trouver le Dr. Espisto (l'un de mes intervenants) et moi-même et dit "Pouvez-vous me dire pourquoi tant de personnes semblent avoir contracté la sclérose en plaques?". Lors d'une visite dans un hôpital, une infirmière affirma que chez six de ses amis, qui sont tous de grands buveurs de coca-cola light, on avait diagnostiqué la sclérose en plaques. Cela dépasse la coïncidence. Le problème est là, il y a eu des séances au Congrès, au début, quand l'aspartame fut introduit dans 100 produits différents comme substance sucrante. Depuis cette séance initiale, il y en a eu deux autres mais elles n'ont servi à rien. Rien n'a été fait, les lobbies de l'industrie pharmaceutique et chimique ont le bras très long. Maintenant il existe plus de 5000 produits contenant cette substance chimique
(...).
A l'époque de cette première audience, plusieurs personnes perdaient la vue. Le méthanol contenu dans l'aspartame se transforme en formaldéhyde dans la rétine de l'oeil. Le formaldéhyde est classifié dans le même groupe de drogues que le cyanure et l'arsenic, poisons mortels! Malheureusement il met plus de temps à vraiment tuer, mais il tue des gens et cause toutes sortes de troubles neurologiques. L'aspartame modifie la chimie du cerveau elle cause de sévères crises.
Ce produit modifie le taux de dopamine dans le cerveau. Imaginez l'effet de cette drogue chez des patients atteints de la maladie de Parkinson. Cette drogue cause aussi des dommages au niveau
des naissances. Il n'y a absolument aucune raison de consommer ce produit. Ce n'est pas un produit diététique!

Le rapport du congrès dit : "Ce produit crée chez le consommateur un besoin maladif d'hydrates de carbone et les fait grossir". Le Dr. Roberts a spécifié que lorsqu'il faisait arrêter l'aspartame à ses patients, ils perdaient en moyenne 19 livres par personne. Le formaldéhyde s'accumule dans les cellules graisseuses, particulièrement dans les hanches et les cuisses. L'aspartame est particulièrement mortel pour les diabétiques. Tout médecin sait l'effet qu'aurait de l'alcool-des-bois sur un diabétique. Nous trouvons des médecins qui croient que certains de leurs patients font de la rétinopathie, quand en fait, c'est l'aspartame qui est en cause.

L'aspartame rend le niveau de sucre dans le sang incontrôlable, mettant ainsi beaucoup de patients dans le coma. Malheureusement beaucoup d'entre eux sont morts. Des personnes nous disaient, lors de la Conférence de l'Ordre des Médecins Américain, qu'ils avaient des proches qui sont passés de produits à la saccharine à des produits contenant de l'aspartame et que certains étaient tombés dans le coma. Leurs médecins ne pouvaient maîtriser le niveau de sucre dans leur sang. Ainsi les patients souffraient de sévères pertes de mémoire, voire tombaient dans le coma et mouraient. La perte de mémoire est due au fait que l'acide aspartique et la phénylalanine sont des neurotoxiques, ils constituent des protéines (...), qui, alors passent la barrière sanguine du cerveau et détériorent les neurones.

Le Dr. Russell Blaylock, neurochirurgien, a déclaré : "Ces ingrédients stimulent le cerveau à mourir, causant des dommages de degrés variés au cerveau." Le Dr R. Blaylock a écrit un livre intitulé "Excito-Toxines : Le goût qui tue" (Health Press 1-800- 643.2665)
Le Dr H. J. Roberts, diabétique, spécialiste et expert mondial de l'empoisonnement par l'aspartame, a lui aussi écrit un livre, qui est intitulé : "Défense contre la maladie d'Alzheimer"
(1-800-814-9800)

Dr Roberts y raconte comment l'intoxication à l'aspartame Aggrave la maladie d'Alzheimer, et pour cause. Comme me l'a confié l'infirmière de l'hospice, des femmes âgées de 30 ans sont admises avec la maladie d'Alzheimer. Le Dr. Blaylock et le Dr. Roberts vont rédiger un article sur la situation présentant quelques cas et le feront paraître sur Internet. D'après la Conférence du Conseil des Médecins Américain : "Nous parlons d'un fléau de maladies neurologiques causé par ce poison mortel". Le Dr. Roberts a réalisé ce qui était en train de se passer lorsque l'aspartame a commencé à être commercialisée. Il a déclaré que ses patients diabétiques présentaient des pertes de mémoire, confusions, et de graves troubles visuels.

A la conférence du Conseil des Médecins Américain, les médecins admettent qu'ils ne savaient pas. Ils se sont interrogés au sujet de l'origine de certaines crises chez leurs patients (la phénylalanine de l'aspartame fait chuter le seuil des crises et la sérotonine, ce qui cause des maniaco-dépressions, des crises de panique, de rage, de violence).

Juste avant la Conférence j'ai reçu un fax de Norvège qui demandait un antidote à ce poison car ils doivent faire face à tellement de problèmes dans leur pays. Ce "poison" est maintenant disponible dans plus de 90 pays à travers le monde. Heureusement, nous avions des porte-paroles et des Ambassadeurs à la Conférence qui provenaient de diverses nations et qui ont promis leur aide. Nous vous demandons votre aide à vous aussi. Imprimez cet article, et prévenez tous ceux que vous connaissez. Ramenez tout article contenant de l'aspartame au magasin. Procurez-vous le test "NO ASPARTAME" et faites-nous part de votre cas. L'A.A., l' A.P.A.C et le Conseil des Médecins Américain ont été fondés. Le New York Times a sorti, le 15 novembre, un article révélant comment l'ADA retire de l'argent de l'industrie alimentaire pour accréditer. Ils ne peuvent donc critiquer quelques additifs que ce soit ou parler de leur lien avec Monsanto. Quelle en est la gravité ? Nous avons dit à une mère dont l'enfant consommait du Nutra Sweet d'arrêter ce produit. L'enfant avait des crises graves chaque jour. La mère appela son médecin qui appela l' ADA, qui dit au docteur de ne pas faire arrêter le Nutra Sweet à l'enfant. Nous essayons toujours de convaincre la mère que c'est l'aspartame qui cause les crises. Chaque fois qu'on fait arrêter l'aspartame à quelqu'un, ses crises s'arrêtent. Si le bébé meurt, vous en connaissez le fautif et savez contre quoi nous nous battons. Il y a 92 symptômes prouvés de l'aspartame passant par le coma et allant jusqu'à la mort. La majeure partie d'entre eux sont d'ordre neurologique, car l'aspartame détruit le système nerveux.

La Maladie de l'Aspartame est une des causes qui se cachent derrière les troubles de la santé apparus lors de l'opération "Tempête du Désert" ! La langue brûlante et autres troubles observés dans plus de 60 cas peuvent être directement liés à la consommation d'aspartame. Plusieurs milliers de palettes de boissons "light" ont été acheminées aux troupes de l'opération "Tempête de Désert" (souvenez-vous que la chaleur peut libérer le méthanol de l'aspartame à 86°F). Les canettes de boisson light ont séjourné sous les 120°F du soleil arabique pendant des semaines entières sur des palettes. Les hommes et femmes en service en buvaient toute la journée. Tous
leurs symptômes sont identiques à ceux de l'empoisonnement par l'aspartame. Le Dr Roberts dit que "consommer de l'aspartame au moment de la conception peut causer des anomalies à la naissance".

Selon le Dr L E, pédiatre et professeur en génétique à l'université d'Emory, lors de son témoignage devant le Congrès, "La phénylalanine se concentre dans le placenta, faisant naître des attardés mentaux . Dans les test de labo originaux, les animaux développaient des tumeurs du cerveau, la phénylalanine se déclinant en DXP, un agent entraînant des tumeurs du cerveau".

Quand le Dr. Espisto donnait sa conférence sur l'aspartame, un médecin de l'assistance, neurochirurgien déclara : "Quand ils retiraient des tumeurs du cerveau, ils y ont trouvé de forts taux d'aspartame."
Le Stevia, est un aliment sucrant et non pas un additif. Il participe au métabolisme du sucre, et serait idéal pour les diabétiques. Le Stevia vient d'être approuvé comme supplément diététique par la Food and Drug Administration. Pendant des années, la FDA a occulté cet aliment sucré au nom de sa loyauté envers Monsanto. Si vous voyez "Sugar Free" ou "Sans Sucre" sur l'étiquette, n'y pensez même pas!

Le sénateur H M a écrit une note, une mise en garde pour tous les nouveaux-nés, femmes enceintes et enfants contre l'aspartame. Cette note aurait aussi permis d'instituer des études indépendantes sur les problèmes observés dans la population (crises, modification de la chimie du cerveau, modification des symptômes neurologiques et comportementaux).

Cette note a été anéantie par le puissant lobby des médicaments et produits chimiques, laissant la porte grand ouverte aux maladies et à la mort dans un public non méfiant.

Après la Conférence de l'ACP, nous espérons obtenir le soutien de plusieurs lobbies puissants mondiaux.

S'il vous plait, aidez-nous, vous aussi. Il y a un nombre immense de personnes tout autour de nous qui doivent être averties, s'il vous plaît, informez-les.

Laurie Moser
Centre Ressource du Cancer pour les Femmes (voir références ci-dessous).
Références :
Women's Cancer Resource Center Laurie Moser, Assistant Director 1815
East 41st Street, Suite C
Minneapolis, MN
55407-3425 1-800-908-8544 or 612-729-049
The author, Betty Martini, can be reached at 770-242-2599. 
Dernière mise à jour de cette page le 19 octobre 2006
Info Santé page 1